Je sais, je ne poste pas beaucoup ici, la suite s’est faite attendre et visiblement les deux articles (donc les 20 pages) postés juste avant n’avaient pas fait l’unanimité (Je vais d’ailleurs y revenir un peu plus loin). Et l’article posté aujourd’hui est plus court puisqu’il manque une page pour faire dix pages de plus. J’ai de moins en moins de lecteurs (pour ne pas dire plus du tout) ici (ou alors ils ne laissent pas de commentaire, mais bon pour moi, ça revient au même). Et les derniers com’s étaient des critiques qui n’ont pas abouties (je veux dire par là que j'ai posé une question dessus et que je n'ai pas eu de réponse T_T).

Je vais prendre les problèmes dans l’ordre et je vais avoir besoin de vous (si y’a encore quelqu’un ici).

- J’avoue ne plus être trop motivée pour écrire rapidement, plus personne ne me lit, plus personne ne me corrige, je ne fais donc plus d’efforts pour aller plus vite. Cependant je continue d’écrire (j'irais au bout), je fais ça à mon rythme, quand ça vient. De plus comme je l’ai déjà indiqué, je corrige l’intégralité de mes chapitres pour les reposter plus propre, plus lisible et avec des passages en plus sur le site Plume d’Argent. Ce qui me prends énormément de temps. Je fais ça très sérieusement. Et j’ai pas mal d’autres occupations en ce moment.

- On m’a reproché de tomber dans le nian nian, je l’admets totalement, je pense d’ailleurs remanier pas mal de chose lors de la réécriture. Pour autant, il n’est pas simple de décrire une suite de soucis et des problèmes sentimentaux (et autres) sans pleurer, j’ai du mal à trouver la limite de ce qui est trop. Donc je vous invite à m’indiquer les passages ou « là vraiment c’est trop ! » Une vue de l’extérieur est utile et me ferais certainement gagner pas mal de temps.

- J’ai perdu des lecteurs à l’arrivée des retours en arrière. J’ai eu principalement des réactions négatives. Seulement il faut savoir que les retours en arrière c’est la moitié de ce roman et que j’y tien. Pourtant puisque c’est unanime, j’ai décidé de me pencher sur le problème. Pourquoi ces retours en arrière rebutent le lecteur. En posant la question sur le forum du site d’écriture où je poste mon roman, j’ai reçu quelques commentaires qui m’ont bien aidé.

                -Il s’agit du couple Yann/Gabriel et on connait déjà la fin de leur histoire donc ça ne nous intéresse plus.

                - Il ne se passe rien y’a pas de suspense.

                - ça ralenti le reste de l’histoire celle qui est au présent, du coup ça avance trop lentement et l’histoire est trop longue.

Voilà les trois choses qui sont revenues assez souvent. J’ignore s’il y en a d’autre.

Pour la première récrimination je répondrais tout simplement qu’on ne sait pas quelle est la fin de l’histoire de Uzu et Gabriel (enfin moi je la connais mais pas vous) donc vous pouvez croire que les jeux sont fait si vous voulez mais ce n’est pas une bonne excuse.

Pour les autres remarques, j’ai pris le temps d’y réfléchir et elles sont totalement vraies. En repensant à cette idée de suspense, je me suis rendu compte que je n’avais pas assez mis le doigt sur la différence entre la version de Gabriel et celle de Yann pour que Uzu et donc le lecteur, se pose des questions. Notamment sur les questions de temps. (combien de temps est-il vraiment sortie avec Yann ? 1 ans ? 7 mois ? un et demi ? 2 ans ? il y a des erreurs dans ses explications de dates mais personne n'a tilté).

Je me suis donc dit que pour rendre ces retours en arrière intéressants tout ne se jouait pas forcément pendant ceux-ci (on m'avait conseillé d'ajouter un concours de chant, ou la cration d'un projet, hors pour moi l'histoire est déjà dans ma tête, elle ne peux pas être changée et en plus son but n'est pas de meubler pour rien) mais peut être justement lors des passages présents entre Gabriel et Uzu.

On pourrait voir apparaitre aujourd’hui des questionnements et ainsi développer au sein de l’histoire une sorte d’enquête de Uzu et du lecteur et qu’il ne pourrait faire qu’en lisant les retours en arrière.  C’est tout con mais j’étais assez fière de moi d’avoir trouvé ça finalement. Car c’est exactement ce que je voulais faire moi, avec ces retours en arrière, apporter des réponses aux questions.

Seulement voilà si je réécris, que j’étoffe encore, l’histoire va devenir un véritable roman fleuve et le but de cette histoire à la base c’était quand même de raconter l’histoire d’un groupe de zicos et leurs protagonistes, pas de tourner en rond pendant X temps.

 Alors je me demande : Et si j’enlevais carrément les retours en arrière de ce roman ? Que j’étoffais bien l’histoire de Uzu est Gabriel au présent de sorte à ce qu’arrivé au bout de l'histoire on se retrouve avec des questions en suspend ? Que je garde du coup, les retours en arrière pur un tome 2 totalement centré sur Yann et Gabriel ? Je pourrait y raconter sa passion pour la cuisine par exemple et donner enfin les clefs du tome 1 ?

Dites-moi ce que vous en pensez, tout en sachant que si ça se fait, ce sera après coup. Je m’explique, j’ai presque terminé d’écrire, je ne vais pas tout changer maintenant. Je vais continuer à écrire les passages au présent et les alterner avec ceux au passé, ça m’évitera de me mélanger, de perdre mon temps et de m’empêcher d’écrire ce que j’ai envie. Je vais donc finir cette histoire comme prévue, en la laissant en un seul bloc jusqu'à la correction/réécriture qui sera faite de toute façon.

J’attends vos avis, même si je rêve pas trop, je me doute qu’ici j’en aurais pas des masses. Mais merci quand même d’avance (et déjà d’avoir lu ce pavé sûrement rempli de fautes ^^ » )

 

Une autre information (que j’allais oublier de dire). Vous avez peut-être remarqué le lien qui s'est clissé dans l'article précédant (la suite que je viens de poster quoi) et bien la raison et celle là :  Le prochain article (les prochaines dix pages donc) seront co-écrites avec mon ami Nelcha , (taper "Nelcha et nouvelle star" dans votre moteur de recherche y’a tout plein de renseignements sur lui) Et mon coloc Sacha (qui est son compositeur).

J’ai trouvé sympathique d’inclure les personnages de leur projet artistique  dans mon histoire. Après tout, Ten’shi est un groupe de zicos qui a des influences darkwave/goth/pop rock et japonaise, je me suis dis pourquoi « Ten’shi » ne pourrait-il pas, partager l’affiche de « X-Tales » ? Je mélange donc, personnages fictifs et personnalités vraies, pour le plaisir de quelques pages originales ^^ afin de donner encore davantage de réalité à l’histoire. J’espère que ça vous plaira ^^.